• Un coup d'éclat : l'effet peeling

    Le peeling (2) Suite de l'interview du docteur Valérie Gaillard.

    N’a-t-on pas un capital de renouvellement cellulaire ?
    Effectivement, mais à partir de l’âge de 25 ans, il est susceptible d’être altéré et ralenti notamment par le tabagisme et les rayonnements UV.

    Un protocole à la maison, est-il à respecter lorsqu’on fait un peeling chez le médecin ? Et si oui lequel ? (piscine jacuzzi. Sauna hammam….)
    Une préparation de la peau est nécessaire en amont au peeling. En effet, il faut sensibiliser la peau. Ensuite, il faut que le praticien détermine le peeling adapté au cas du patient. Pour un peeling superficiel, le temps de réparation de la peau est compris entre 5 et 7 jours.

    Puis-je faire des gommages et masques à la maison ?
    Il faudra  attendre un mois, avant de reprendre son protocole beauté à la maison .

    Y-a-t-il des contre-indications ? Et si oui lesquelles ?
    Grossesse allaitement, infection cutanée, herpès, eczéma, médicaments photosensibilisants du type de ceux utilisés dans le traitement de l’acné (tétracyclines).

    Est-ce que toutes les couleurs de peaux peuvent faire un peeling ?
    Oui. Mais attention, et j’insiste : un peeling superficiel peut être pratiqué sur tout type de peau. Cependant, un peeling moyen, type TCA, n’est pas recommandé sur des peaux mates ou noires. Pour les peaux asiatiques, il faudra également être prudent. Une peau métissée doit impérativement être bien préparée pour éviter tout risque de rebond pigmentaire.

    Pour potentialiser le résultat d’une séance de peeling, y a-t–il des crèmes en particulier, qui sont recommandées ? Et si oui, lesquelles ?
    Oui. On conseille d'utiliser en relai du peeling, une crème à la vitamine C, le matin, et une crème aux acides de fruits, le soir, plus ou moins dosée en acide glycolique, selon le type de peau (entre 8 et 15 %).

    Quels actes de médecine esthétiques sont recommandés et pourquoi, en complément d’un peeling ? Ou au contraire, quels sont ceux qu’il ne faut surtout pas faire, et pourquoi ?
    Toutes les injections (acide hyaluronique, toxine botulique …) peuvent être réalisées dans la même séance à condition de réaliser le peeling en premier. Le mésolift est fortement recommandé. En effet, le peeling va favoriser sa pénétration dans la peau. Pour la lumière pulsée, il faut  laisser s’écouler un mois minimum entre les 2 séances. Quant au peeling et à la dermabrasion, il est préférable d’éviter de les associer, particulièrement sur les peaux sensibles.

    Quelle différence existe-t-il entre une dermabrasion médicale et un peeling ? Et, vous, Docteur Gaillard, pratiquez-vous la dermabrasion médicale et pourquoi ? L’un est mécanique et l’autre chimique. La dermabrasion est une technique d’exfoliation mécanique. Personnellement, je ne pratique pas de dermabrasion.

    Puis-je alterner dermabrasion médicale et peeling médical, et pourquoi ?
    Je ne le recommande pas et je conseille de choisir ou l’une ou l’autre des techniques. Puis-je dans l’année, alterner dermabrasion chez l’esthéticienne et peeling médical ? Ou au contraire, est-ce déconseillé ?
    Ce n’est pas déconseillé car la dermabrasion réalisée chez l’esthéticienne est beaucoup plus superficielle que la dermabrasion médicale. Il est tout de même préférable de respecter un intervalle de 1 mois entre les 2 séances.

    Que pensez-vous de l’utilisation de Beauty toys en complément de peeling : Tripollar, Slendertone...
    Pourquoi pas ? Mais, c’est très différent. Ce ne sont pas des techniques médicales.

    Est-ce douloureux ?
    Pour le peeling superficiel : la sensation ressentie est celle de picotements très fugaces et qui cèdent dès que le peeling a été neutralisé.

    Est-ce vraiment vrai que je peux retourner travailler immédiatement après un peeling, que je n’ai aucune trace  d’actes de médecine esthétique ?
    Un peeling superficiel donne simplement une sensation de tiraillement mais pas de desquamation.

    Donc, je peux retourner immédiatement sur mon lieu de travail, sans aucune éviction sociale et cela, même pour les peaux sensibles ? Oui.

    Enfin quel est le prix à payer pour avoir un soin complet de peelings  ?
    Une fourchette pour un peeling : entre 70 et 90 euros la séance. Le protocole est de 3 à 4 séances, espacées, de 3 à 4 semaines. A faire à partir du mois d’octobre et jusqu’en mai (peelings superficiels)

    Et c’est valable aussi pour les hommes ?
    Les hommes ont une peau plus épaisse. Donc, les produits utilisés seront ceux qui pénètrent davantage en profondeur. La préparation de la peau est d’autant plus importante pour une pénétration optimale du peeling.

    Et le résultat, au final ?
    Une uniformisation du grain de peau, des pores resserrés, un éclat du teint. Le peeling superficiel est également très recommandé pour les peaux de fumeuses.
    Je me permets d’ajouter, qu’un peeling, au-delà de 20 % d’acide glycolique, est un peeling considéré comme médical et, doit être pratiqué par une personne du corps médical.

    Merci au Docteur Gaillard, de m’avoir accordé du temps pour expliquer aux internautes de blogbeaute12.com..les dessous d’un peeling superficiel.
    (Photo Mene&Moy, avant, à gauche...et après, à droite)

    Rajeunir par le peeling, la suite c'est par ici : rajeunir


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :