• Rajeunir grâce au peeling

      Un des premiers soins auxquelles les femmes pensent pour rajeunir, c’est le peeling médical.
    Pourquoi ?
    - parce qu’il apparaît comme moins effrayant vs les injections
    - parce qu’il donne une image de simplicité : en 10 minutes le peeling est fait
    - parce qu’il est moins coûteux que des injections - parce que les ratages semblent réduits à néant

    Mais est-ce que cela est vraiment juste ?
    Après mon test de peeling (un léger)  j’ai voulu me rendre chez un médecin à orientation esthétique afin d’avoir son avis.

    Docteur Gaillard, médecin morphologue et anti-âge : avant tout, pouvez-vous me définir ce qu’est un peeling médical, et qui a le droit de le pratiquer ?
    Un peeling médical n’est pratiqué que par le corps médical. Il consiste en l’application d’une solution chimique à base d’acide très dilué, qui permet de stimuler la peau et d’accélérer son renouvellement cellulaire. Un peeling superficiel : c’est un peeling épidermique c'est-à-dire qui touche la couche la plus superficielle de la peau.

    Quels sont les principes actifs dans les peelings dont vous me parlez ?
    Avant de répondre à votre question, je dois mentionner qu'il existe différentes sortes de peelings, plus ou moins profonds. Pour les peelings superficiels, c’est principalement l’acide glycolique qui est utilisé puisqu’il a un grand pouvoir de pénétration dans la peau. Je tiens à ajouter que l’acide glycolique (plus ou moins dosé) est une substance issue de la canne à sucre et donc, que c’est une substance naturelle. Il existe d’autres acides de fruits, on peut aussi citer l’acide phytique, l’acide citrique, l'acide salicylique  qui peuvent être associés à l’acide glycolique dans un même peeling, en moindre concentration.
    Le peeling moyen. Souvent, il s'agit d’acide trichloracétique. Il existe différentes concentrations. C'est un peeling qui touche le derme plus ou moins profondément. Il est plus indiqué pour les ridules, les taches dermiques, les peaux de fumeuses. Et puis, il faut aussi savoir qu’un peeling n’enlève pas les rides, seuls les peelings profonds ont une action sur les rides.

    Mais alors quelle est la différence entre un peeling et gommage ?
    Un peeling est une stimulation chimique de la peau et, le gommage c'est une action mécanique. Il ne touche que la couche cornée (le stratum cornéum) c'est-à-dire, la couche la plus superficielle de l’épiderme. Pour le gommage, il n’y a pas d’accélération de renouvellement cellulaire. Aussi, lorsqu'on veut vraiment une action efficace sur le teint, un peeling est conseillé.

    Vous parlez d’acide….ce n’est pas un peu trop décapant à la longue. En effet, ne risque-t-on pas de transformer une peau qui n’est pas réactive en peau réactive, allergique ?
    Non. Mais il est important que l’indication soit bien posée, que le produit soit correctement adapté à la peau de la patiente et donc, que le praticien ait l’expérience de ce type d’acte. En effet, s’il y a une mauvaise indication et un mauvais contrôle du peeling, on peut causer des effets secondaires. Voilà pourquoi, avant tout, le diagnostic de la peau doit être pertinent et fondé. (Photo avant en haut et après en bas, Mene Moy après un peeling)

    La suite c'est par ici : peeling et rajeunissement


  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Mai 2011 à 00:49
    peeling acide glycolique
    L'acide glycolique est un principe actif très performant. Dosé avec bon pourcentage les résultats sont spectaculaires. L'avantage de l'acide glycolique c'est qu'il est efficace sur peau fine et un peu epaisse. Cela clarifie bien le teint. Et aux niveaux des rides très bon résultat.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :