• Le 20 février : c'est le rendez-vous d'une "love affaire" avec Sonia Rykiel.

    Où ?
    Chez H&M

    L'invitation
    A toutes les petites filles et les grandes, bien sûr !

    Les love affaires
    Les rayures sous toutes leurs formes :  pulls, robes, écharpes, leggings pour les petites filles...pas sages, na !
    Et pour les plus sages d'entre nous : le blazer croisé, la petite jupe short, des robes à volants....qui n'attendent qu'un souffle de vent :), la combinaison pantalon et les chaussures compensées.
    Les prix : à partir de 9,95 euros pour les leggings pour les petites filles, environ 30 euros pour les pulls pour les grandes.

    Colorée et pétillante, drôle et amusante, Sonia teinte nos journées d'éclat. J'espère simplement qu'il y aura suffisamment d'articles pour que je puisse m'en prendre 1 ou 2.

    Et vous Sonia Rykiel, dites nous....votre plus belle "love affair" ?


    votre commentaire
  • Une alliance de la sobriété et du luxe, du traditionnel et de la modernité, Poiray tu m'as séduite avec Sceau de coeurs.

    Pierres précieuses et or 18 carats, céramique d'une solidité incroyable puisqu'elle se situe entre celle du diamant et celle du métal, mais aussi céramique douce parce que si lisse.

    Un doux coeur de pierres pour griffer un amour intemporel. Poiray, j'adore ton Sceau de coeurs.

    Un bijou donc à offrir ou à s'offrir si l'on possède un porte-monnaie doté de quelques bonnes rondeurs. sceaudecoeurs


    votre commentaire
  • La bonne vieille doudoune pointe le bout de son duvet. Moi j'ai aimé celle de Guess By Marciano. D'abord, elle est mauve et noir et donc, s'harmonise avec tout type de garde robe.
    Ensuite, elle est cintrée : elle se porte avec des pantalons et des robes ou jupes (j'ai notamment essayé avec mes jupes "crayon")
    Puis, la capuche : digne d'une grande romantique. Elle ressemble à une capeline. Magnifique.

    La composition : 70 % plume d'oie et 30 % de duvet.

    Le hic : j'ai vu qu'elle était fabriquée en Chine. Donc, je m'interroge sur la provenance du duvet.
    Le prix : moins de 300 euros, à Lyon, chez Guess by Marciano, elle est à 245 euros.

    Sinon, j'ai vu chez Rodier des jolies doudounes cintrées et en plume d'oie aussi.

    Et sans oublier les fameuses Moncler : the doudoune ! Je les adore, j'en ai acheté (un peu, mais pas beaucoup, car mon porte feuille...ne porte pas trop de feuille :) depuis que je suis petite. Oui, parce que cette doudoune, et ben, elle est de la même région que moi. Et, quand il fait vraiment froid, la Moncler "c'est sous les tropiques" sous la neige.
    Et si la direction italienne lit mon blog, ce serait sympa de ne pas fermer le site de production à Echirolles.

     


    votre commentaire
  • 1880 : le Rituel ; boire dans le soulier d'une femme.
    2009 : le Rituel bis. Piper Heidsieck et Christian Louboutin renouent avec cette tradition.

    Où : chez Colette à partir du 26 octobre 2009.

    Moi : quelle drôle d'idée ... à tenter, of course !

    Question : et celle qui chausse le soulier une fois que ces messieurs ont savouré le champagne, a-t-elle le droit de déguster le "Prince charmant" ?



    Ne pas trop abuser de l'alcool...pensez-y :)

     


    4 commentaires
  • "Starting Point" : le point de départ de la pré-collection automne/hiver 2009 2010 de Karl Lagerfeld.
    Pour ce voyage dans l'univers de l'élégance, chaussez votre Cafe Racer, made in Chanel, évidemment. Car pour l'occasion, Karl avait fait customiser un Cafe Racer.

    Pour un "speed riding", enfilez les magnifiques derbys, dotez-vous des collants opaques et jouez la maille oversize.

    Pour une "road collection" ajoutez le casque Ruby, le gilet jaune fluo.
    Contemporain est le maître mot du Maître.
    Etre toujours à l'écoute du monde, être informé de tout, se nourrir de l'évolution de notre siècle....Cette soif de découvertes s'illustre au travers des collections Chanel, car elles se suivent sans jamais, se ressembler.

    Cet hiver, le gris et le noir s'harmonisent sans aucune ombre, que la lumière des belles matières.

    Monsieur Karl, dites-moi : qui vous insuffle vos créations ?
    Monsieur Karl, me feriez-vous l'honneur de fredonner une ballade version Cafe Racer ?
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique