• Au Sofitel Lyon Bellecour, Christian Lherm a su faire la cour…aux papilles. Ainsi, en décrochant la lune pour ses clients, Christian a glissé une étoile en leur bouche.

    Oui, parce que l’hôtel Sofitel Lyon Bellecour et l’hôtel Scribe à Paris sont les deux Sofitel français à compter un restaurant étoilé.

    Christian est un homme qui lorsqu’il passe à votre table, ne vous demande pas « si c’est bon, comment vous trouvez le plat » mais « est-ce que cela vous fait plaisir ? ». De ma conversation avec lui, j’ai retenu ce mot : le plaisir. Le plaisir des papilles, le plaisir de la découverte, le plaisir de choisir ses mets et de les accommoder, de les harmoniser, le plaisir d’offrir du plaisir à ceux ou à celles qui, avec délectation, raviront leur palais grâce à ses plats.

    Christian, c’est l’homme qui va vous faire frôler l’extase, la toucher parfois du bout de votre langue…

    Christian est originaire de Lyon ce qui ne l’a pas empêché de faire ses classes à Paris auprès de Chefs étoilés. Au restaurant les 3 Dômes où il exerce son talent, n’hésitez pas à vous y rendre pour un dîner. Ici, vous avez une des plus belles vues de Lyon. Et lorsque la nuit glisse son manteau, vous voilà entre le Ciel et la Terre, le regard dominant les lumières scintillantes de la ville, en compagnie de divins mets qu’un chef étoilé vous a préparé avec amour et générosité.

    Sofitel Lyon Bellecour, Les 3 Dômes, une autre façon de côtoyer les étoiles …


    votre commentaire
  • Connaissez-vous l'endroit où les champs sont en chocolat ? Un champ où la Terre se croque, où les moutons tissent leurs pelotes de laine, où les collines sont de vastes terrains de jeux d'un bélier et d'une brebis qui ont décidé de s'aimer si tendrement qu'ils ont "essaimé" de savoureuses pétales de pâquerettes à la folie... De cette dernière naquirent Frisoton Noir, Frisoton Lait, Frisoton et Frisette. 
    Mais où est ce fabuleux pays du chocolat roi et de l'amour prince ?
    A "la maison du chocolat", non pas en chocolat, hélas, car elle est grande.

    La coquetterie est la favorite des agneaux. Ainsi, les boucles parfaites des toisons proviennent de gouttes de chocolat roulées sur elles-mêmes. Jamais Frisoton n'oserait sortir sans arborer sa toison de frisé comme un mouton ! Les béliers ont opté pour lustrer leurs cornes, et pour mieux foncer vers dame séduction. Attention aux brebis égarées !
    Les pelotes de laines mousseuses sont bien sûr, pulvérisées. Et comment ne pas craquer face au regard brillant et charmeur de nos Frisoton cristallisé par des gouttes de chocolat noir et ivoire ?

    Dans ce royaume, tous les sujets sont réalisés à la main, garnis d'oeufs praliné crêpe dentelle, d'oeufs praliné lait, amande, noir noisette, et de friture frétillante en chocolat au lait et noir. 

    Et la famille Frisoton a choisi de partager avec nous son jeux favori pour Pâques : Saute-Mouton ! Ils parviennent même à nous faire avaler la...palissade patinée au beurre de cacao, et respirer le bon chocolat soufflé. J'en ai le souffle coupé !

    Quant à moi, je vous souhaite de Joyeuses Pâques et en tant que bélier, j'ai décidé de rejoindre mes "frères" et de gambader aussi dans ce pays gourmand, 10 jours durant.  


    votre commentaire
  • Madame reçoit ses amies : 

    Son menu
    Salade de roquette et saumon avec son huile d'avocat de sa dernière Madbox, de Madame Figaro. Son goût suave et intense  souligne parfaitement cette délicate salade. 
    Viennent les rouleaux de légumes, originalement assaisonnés par l'or du miel (Madbox). Une exquise préparation goûteuse pour desserts et bien sûr légumes !
    Ils accompagnent des papillotes de poissons saupoudrées de court bouillon aux algues. (Madbox)
    Le dessert : une salade de fruits rafraîchissante à l'eau florale menthe poivrée,(Madbox) dans laquelle Madame a glissé des tendres "cranberry" (Madbox). Un délice !

    Madame et ses amies ont leurs petites gâteries : la tablette de chocolat superfruit : un chocolat noir aux cranberries, grenade, papaye...Madame et ses amies...croquent dedans encore et encore jusqu'au dernier carreau. Elles savourent. 
    Pour donner une bonne claque aux en-cas sucrés, Madame glisse dans son sac le Crispy Fruit... Na ! (Madbox)

    Et quand la fin de journée s'annonce, Madame et ses amies se délectent de leurs infusions de Verveine les "2 Marmottes" devant un feu de cheminée. 

    Et Monsieur ? Il fait la vaisselle !

    Madbox de Madame Figaro est une box garnie de 11 produits d'épicerie fine avec des marques pointues.

    Les produits possèdent chacun leur fiche qui les détaille mais suggère aussi la façon de les travailler avec d'originales recettes de cuisine. 

    La MadBox rend fou...Monsieur. Car Madame apprécie tant les produits qu'elle teste de nombreuses recettes et Monsieur...s'occupe du reste : vaisselle, rangement...Mais pas seulement puisqu'il déguste aussi les plats de Madame. Et hum, qu'il aime cela !

    Depuis, Madame et Monsieur vivent des folies gourmandes nées de la MadBox, concoctée par Madame Figaro

    Alors, une ptite MadBox, tentant non ? 

    (photo : Madame Figaro)


    votre commentaire
  • Ugguette aime conter fleurette, alors elle accroche sa marguerite de pâte d'amande, en broche : qui m'aimera, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie...mais jamais pas du tout ! Car Uguette ne peut que plaire. D'abord, elle se montre coquette. Et à l'occasion de Pâques, elle a choisi de se vêtir d'un beau manteau de chocolat de laine. Il paraît que les bouches adorent croquer dedans. Ensuite, un joli collier rose de pâte d'amande sait mettre en valeur son visage gourmand, et souligner son regard si tendre. Comme Pâques cette année est juste à la sortie de l'hiver, Ugguette descendant des montagnes, n'a pas voulu avoir froid. Alors, elle a glissé ses petits sabots dans de magnifiques bottines roses de pâte d'amande : des petons à croquer ? Ce sont bien ceux d'Ugguette ! 

    Enfin,parce qu' Ugguette se montre grande romantique, que le printemps pointe le bout de son nez, elle a parsemé son surf des neiges de pâquerettes recueillies lors de ses escapades en pleine air.

    Vous écrire que j'aime Ugguette ? Vous l'avez certainement compris en lisant ces lignes.

    Les parents d'Ugguette sont les chocolatiers SEVE qui ont reçu plusieurs fois the one : the Award du meilleur chocolatier de France. Ugguette reçoit aujourd'hui mon prix du chocolat tendresse !


    votre commentaire
  • Le rideau de velours rouge s'ouvre : les mets entrent en scène.

    Les Saint Jacques ornent un carpaccio à la vinaigrette citronnée, les cèpes s'apprécient en crème dans des conchiglioni, la mozzarella di bufala drague les légumes marinés entre deux pane carasau.

    Et puis, se sont les langoustines qui taquinent le risotto, le San Daniele qui sacralise les encornets, les poivrons rouges qui se transforment en fondue, Rossini qui se prélasse en Tournedos. 

    Le programme de cette saison hivernale de cet Opera Bouffe se termine en apothéose lorsqu'une mousse à la noisette du Piémont a choisi de trôner sur une tarte aux citrons de Sorrente, quand un sachertorte se pare de marmelade d'oranges amères. 

    Jérôme en historien a choisi de réécrire un storia d'amore italianna pour séduire nos papilles, Jean Baptiste (ancien de Michel Guérard, Jean Paul Lacombe) a voulu composer des actes culinaires pour enchanter notre palais. 

    L'Opéra Bouffe est un véritable choeur de passionnés de mets que j'ai découvert grâce au hasard.

    Prix : A partir de 10 euros une entrée. 

    Opéra Bouffe : 2bis rue de Verdi (cela ne s'invente pas !) 69001 LYON


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique