• Le petit pot de crème à prix d'or est-il mort ?

    Je viens de lire un article du Monde,  lemonde.fr/la-crise-financiere , comme quoi les crèmes qui affichent des prix élevés ...et bien, les consommateurs les boudent ! Oui, la demande s'oriente vers du moins cher...après l'alimentation (avec les discounters) c'était à prévoir pour les cosmétiques. Le low cost est tendance par nécessité pour certains, pour être dans le "ton", pour d'autres.

    Voilà que les jolis pots, à plus de 300 euros, pleurent dans les linéaires, tout comme les anti-âges dépassés et donc, eux aussi, devenus trop âgés. La médecine esthétique les a supplantés.

    Moi, je pense effectivement qu'associer des soins en médecine esthétique à un entretien de sa peau, est une excellente solution. Car avec le prix de 2 peelings (effectués par un chirurgien et dont les effets sont visibles) vous arrivez à acheter un pot de crème de luxe dont les effets sont sans grandes surprises, corrects.

    Cependant, j'insiste sur le fait que la peau mérite un entretien constant qui comprend : une excellente hygiène alimentaire, peu d'alcool, pas de tabac, de la marche (minimum de sport), pas de soleil, des soins (crème de jour, nuit, sérum et démaquillage) et pas de drogue.
    Et ce n'est pas le jour du peeling ou de l'injection de botox que l'on prend soin de sa peau.
    Et oui, la peau c'est comme la Vie, elle a besoin de respect.

    Bien entendu tout cela est pontué de graines de fantaisie, avec parfois des anarchies alimentaires ou encore des anarchies "liquides" une coupe de champagne, un excellent vin...de temps en temps et, non au quotidien, simplement pour le plaisir.

    Mais, il ne faut pas s'inquiéter pour cette industrie, comme le conclut l'article du Monde, grâce à "la dictature d'un jeunisme ambiant" ou encore, on n'est pas prêt de sortir les "vieux" du placard.
    Et lorsqu' on sait que les femmes, dans le monde du travail, commencent à être qualifiées de vieilles à 40 ans et que pour les hommes, c'est aux alentours de la cinquantaine, moi je vous dis c'est une autre industrie qui est contente : vive HandyBag !

    Et si le soleil risque de ne pas briller pour tout le monde (notamment les "vieux") risque-t-il  de devenir le "Soleil Vert" de Richard Fleischer ?
    Rendez-vous dans 10 ans.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :