•  Suppression de 500 postes sur les 10500 que comptent les Etats Unis d'ici la mi-2009.
    A noter :

    En octobre, l'Oréal avait baissé ses prévisions de résultats pour 2008 à cause du ralentissement de son activité en Europe de l'Ouest et de la chute des ventes aux Etats Unis, et annoncé une fermeture au Pays de Galles (Llantrisant) et une à Monaco.


    2 commentaires
  •  Guerlain, Lancôme, Armani, Helena Rubinstein, Coty Prestige, Lolita Lempicka parfums, l'Occitane, des marques que vous connaissez tous et toutes. J'ai voulu savoir qui se cachait derrière les créations de packagings, de positionnements, de chartes graphiques...

    Je prends rendez-vous et direction...C'Néo. Une agence, enfin quand j'écris une agence, C'Néo, est plutôt un tandem. Florence Teyssèdre et Xavier Blanchard. Florence Teyssèdre, reconnue pour la création de ses flacons pour des parfums de marques prestigieuses depuis plus de 15 ans, et Xavier Blanchard, son associé, plutôt homme de terrain, de marketing, de conseils.
    C'Néo est né il y a 10 ans. C'Néo = C'est nouveau !
    C'Néo est une agence de design de produits de luxe dans les secteurs de la cosmétique, du parfum, de l'horlogerie, de l'épicerie fine, du sport, des spiritueux.
    C'Néo, c'est la «cosmétisation» des produits, m'explique Xavier, son co-fondateur.
    La cosmétisation : c'est ajouter cette touche de féminité, de masculinité, c'est trouvé ce chic, ce plus, qui donne une identité au produit, le valorise, le monte en gamme et tout cela, placé sous le signe du design.

    Comment ?
    Et bien, l'agence travaille sur l'identité du produit (le personnaliser, l'animer (dans le sens donner une âme), son positionnement, son référencement, ses présentoirs...bref, tout ce que vous, consommateurs, voyez.

    Et se localiser en province, alors qu'en France tout se fait à Paris (enfin, je rajoute, tout, oui non, car en province, des entreprises très innovantes existent. La presse grand public, par exemple, n'en parle peut être pas trop...mais elles existent), finalement est-ce un défi ?
    Oui, bien sûr, mais vous savez, nous avions déjà un portefeuille de clients avec lesquels nous continuons notre histoire, et puis ici, à Lyon, nous avons beaucoup d'entreprises de cosmétiques, avec la Suisse, nous avons les sociétés d'horlogerie, sans parler des entreprises d'agro-alimentaire qui se «cosmétisent..» ,les stations de ski, haut de gamme, qui veulent un catalogue chic...Ici, nous avons beaucoup plus de possibilités de nous ouvrir à d'autres univers et, la création n'est-ce-pas l'ouverture ?

    Au fond, les marques qui font appel à vous sont des marques tentées par l'innovation, la créativité, bref, celles qui veulent avancer, dépoussiérer une image, monter leur produit en gamme.
    Oui, on peut écrire cela.
    Florence ajoute : vous savez, c'est simple. Nous, les créateurs, nous sommes et tenons à être des artisans du design comme un orfèvre ou la qualité de l'ouvrage, la passion et le sens accru du beau devient le sens ultime de sa création. Quand une personne vient nous voir avec son produit, nous l'écoutons, nous comprenons son produit, nous le ressentons. Ensuite, il faut être visionnaire. Je prends l'exemple d'un bouchon sur une bouteille. Bon, un bouchon, sa fonctionnalité est de boucher, certes...Mais nous pouvons aussi, le travailler avec un « autre sens, voir plusieurs »

    Vous ne suivez pas les tendances alors ?
    Si le client l'exige, bien sûr que si. Mais personnellement, non, le tout est de créer quelque chose de nouveau (C'N'éo:) du jamais vu et, d'être le leader, non le suiveur.

    Et avez-vous des sources d'inspiration spécifiques ?
    Mon environnement, les voyages que je fais, tout est source d'inspiration, il suffit de savoir regarder, observer.

    Et voyez-vous moi, je suis d'accord, car finalement, la création , c'est ne pas avoir peur.
    Avancer, initier, oser, se gorger d'audace, car l'audace, comme l'écrivait notre brave Goethe, a du génie, du pouvoir, de la magie. Et vous, mes chers internautes (et chairs internautes) qu'en pensez-vous ?
    Je vous rassure ce n'est pas un devoir de vacances :) Merci en tout cas à l'agence C'N'éo, de m'avoir reçue...


    votre commentaire
  •  Un nom comme sésame : Dermscan, qui vous offre la possibilité de gagner de l'argent en testant des produits cosmétiques.

    Présentation de Dermscan

    Ce groupe est un centre d'essais cliniques au service des industries cosmétique, agroalimentaire et pharmaceutique depuis plus de 18 ans. Ce groupe évalue la sécurité, l'efficacité, les caractéristiques sensorielles des produits à vocation beauté et santé et ayant une vocation sur la peau, les phanères (ongles, cheveux...) et les muqueuses. L'activité cosmétique représente 70 % de son activité et le pôle pharmaceutique, 30 %. Ce groupe occupe une place de pionnier et de spécialiste dans le domaine des compléments alimentaires (gélules, boissons énergisantes...) et des aliments au sens large (soupes...).

    Un peu d'économie

    D'abord, sachez que ce groupe a franchi la barre des 10 millions de chiffres d'affaire en 2007. Leur joint venture (Dermscan Asia) à Bangkok, avec ses 550 m2 de laboratoires, peut répondre, aujourd'hui, aux besoins des tests de promoteurs asiatiques surtout depuis la mise en place en 2008 d'une directive cosmétique dans la zone AZEAN (très proche de la réglementation européenne).

    Mais Dermscan a aussi 2000 m2 de locaux à Lyon sur le campus de la Doua, 500 m2 de laboratoires à l'Ile Maurice et plus de 100 collaborateurs...
    Sachez qu'il y a plus de 200 tests proposés, 4000 études réalisées, 500 références clients, 30 000 volontaires (et oui, et vous aussi, pouvez en faire partie...lisez la suite)

    Pour gagner de l'argent en testant des cosmétiques
    Les tests s'adressent à tous : hommes et femmes.
    Les produits testés : maquillages, parfums, crèmes de soins, amincissants, anti-rides, lotions capillaires, produits contre boutons et points noirs.....
    Les indemnités sont d'environ de 30 à 400 euros, selon le type d'études.

    Actuellement, quelques études....

    Pour les hommes : des produits amincissants, soins capillaires, crème solaire.
    Pour les femmes : complément alimentaire, soin capillaire, crème de soin, crème anti-radicalaire.....
    Voilà de quoi ajouter quelques euros dans votre bourse pour vos futures vacances (pour ceux et celles qui peuvent partir).

    Dermscan : www.dermscan.com . Testez et vous me direz....


    votre commentaire
  •  94 % des femmes déclarent utiliser un parfum ou une eau de toilette, ces messieurs, en revanche : 88 %

    Pour 79 % des femmes, c'est plus de 3 fois par semaine, et 70 % des messieurs également.

    Pour 67 % des femmes, le parfum...c'est tous les jours et pour 51 % des hommes aussi. (Source : Fédération des Industries de la Parfumerie)

    Si l'on relit la phrase tiré du livre "le Parfum" "L'intention des parfums est de produire un effet enivrant et séduisant" les femmes utiliseraient-elles plus le parfum pour séduire que les hommes ? Et vous messieurs, préférez-vous une femme "parfumée" ou non ? Et vous mesdames, préférez-vous un homme parfumé ou non ?


    votre commentaire
  • Bientôt devrait apparaître sur le marché Lumaé. L'Oréal préparerait avec Coca cola une boisson alicament qui embellirait la peau. Aujourd'hui, on en est encore qu'au début...Ce projet piloté par L'Oréal et Beverage Partners Worldwide promet une boisson à base de thé qui s'adresserait aux femmes actives, de plus de 25 ans et surtout soucieuses de leur santé. Moi j'attends l'année prochaine pour tester..et je vous raconterais si c'est bien vrai !

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique