• C'est prouvé scientifiquement : les cosmétiques améliorent la qualité de vie

    Et ce n'est pas une blague ! C'est le fruit d'années de recherche d'une agence de recherche internationale indépendante basée à Genève spécialisée en Outcome Research, modélisation pour l'Aide à la décision, évaluation du risque, évaluation des technologies de santé et modèles de développement des innovations. D'ailleurs, cette agence travaille avec l'Organisation Mondiale de la Santé et la Commission Européenne.

    Rencontre avec le Docteur Ariel Beresniak, directeur de cette société : Data Mining International.

    Comment mesurer scientifiquement ce fait ? Comment peut-on quantifier du qualitatif ?
    En fait, nous avons mis au point un instrument de mesure le BeautyQol. Cet outil a été testé auprès de plus de 3231 personnes qui confirment la validité et la fiabilité de la mesure dans plus de 13 pays et 16 langues. (France, Royaume Uni, Allemagne, Espagne, Italie, Suède, Russie, Etats Unis, Brésil, Japon, Inde, Chine, Afrique du Sud.)

    Notre instrument permet de calculer un index QDV (qualité de vie) ainsi que 5 sous scores correspondant à 5 dimensions clés de la QDV : vie sociale, confiance en soi, bonne humeur, dynamisme et séduction. 

    Cet instrument permet de réaliser de nombreuses études comparatives, et ce en fonction des populations, des produits, des situations....

    Cet instrument aurait donc tendance à servir aussi d'argumentation commerciale..? 
    Pas tout à fait. Il  donne  aux consommateurs les moyens de comparer plusieurs produits avec le même référent. Les consommateurs pourront prendre connaissance de l'évaluation de l'efficacité perçue.  

    Mais je vais vous prendre d'autres exemples : nous utilisons cette méthode pour améliorer les traitement des patients lors des maladies graves comme le SIDA ou le cancer. 

    Hier vous l'appliquiez aux médicaments, aujourd'hui aux cosmétiques mais peut être aussi aux produits injectables ou non comme par exemple les LED, les appareils de radio fréquence ou autres, utilisés en médecine anti-âge ?

    Bien sûr ! 

    Merci au Docteur Beresniak d'avoir réalisé une "mise en bouche" concernant ce futur instrument qui risque de devenir la norme incontournable pour mesurer l'efficacité des produits.

    Quant à moi, j'étais déjà persuadée que les produits cosmétiques améliorent la Qualité de vie. En effet, prendre soin de soi, c'est s'aimer, s'aimer c'est aussi aimer les autres, et prendre soin des autres, et tout cela rend aimant et aimable. 
    Alors, on suit l'avancée de cet outil, sans oublier le "facteur" amour...


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :